80 Connectés
86213 Membres
270809 POEMES
Poème

Liens sponsorisés:

Auteur du poème : Pierrotlalune
Date de publication (pseudo) : 23/02/09
Type de poème : Amour
6794 lectures du poème
1 commentaire
2 votes

Retour
On s'était dit plus de disputes pourtant...

Reste un instant. J'ai quelque chose à te dire.

Je sais pas toi mais moi hier, après notre discussion, je n’ai pas trouvé ca facile
J'avais les larmes aux yeux, seul chez-moi avec ma musique triste
Ce n’est pas la première fois qu'on se chamaille mais là, il me semble que c'était pire
À chaque fois qu'on s'éloigne dans nos sentiments le lendemain c'est l'enfer, tu peux pas savoir pour moi en tous cas
Pourtant, je suis bien avec toi, je n’arrête pas de te le dire et je suis sincère
Je voulais juste te faire partager des choses qui m'ont aidé à être ce que je suis
Je te demande pardon si ce que j'avais à te dire ce n'est peut-être pas sorti comme il aurait fallu
Je ne voulais pas t'imposer mes idées, je voulais juste que tu prennes ce qui aurait pu t'intéresser
Tu as raison, un homme, ça ne doit pas demander pardon mais ça doit oublier
Moi, je n’oublie jamais rien mais avec toi je suis prêt à tout oublier
Je sais qu'on peut tourner la page, je nous fais confiance, on est fait fort tous les deux ensemble
On est comme de la colle forte, chacun de notre coté c'est rien, mais ensemble on peut plus décoller
Je te l'ai dit, il y a quelque chose entre nous qui s'appelle de l'amour ou à un cheveu de l'être
Sans ça, ça ferait des lunes qu'on ne se dirait plus rien, tu penses pas ?
Je suis obligé de t'aimer à distance mais ce n'est pas moins de l'amour pour autant
C'est de l'amour interdit comme entre deux amants qui seraient mariés chacun de leur coté
Je sais que tu as besoin de plus mais ne te retiens pas dans tes sentiments
Tiens, défoules-toi sur moi, écris-moi un poème pour me haïr, si c'est ce que tu as besoin, je mérite bien ça
Puis tout de suite après écris-moi le plus beau poème pour m'aimer comme tu ne l'a jamais fait auparavant
C'est Corneille je pense qui disait qu’on a peine à haïr ce qu'on a aimé
Alors à moi ne me demande pas de te haïr, je pourrai jamais
Dehors la neige tombe encore et pourtant mon cœur lui reste au chaud de tes mots
Si j'avais à graver un nom sur ma poitrine tu sais que ce serait le tien en grosse lettre de sang, tu sais comme les Je t'aime dans un gros coeur avec une flèche dedans ?
C'est dans l'amour qu'on fait des enfants mais c'est avec la tristesse qu'on écrit les plus belles lettres d'amour
Alors tu comprends que je pèse chacun des mots par la pression des veines de mon cœur
Ce n’est pas pour rien que je regarde ta photo toute la journée
Ce n’est pas pour rien qu'à chaque soir je veux qu'on se parle pendant des heures
Tu le sais ce que je veux dire quand tout va bien quand on se sent amoureux
Tout va de soi, la vie est belle, les mots viennent encore plus facilement qu'avant
C'est comme ça que je me sens quand je te parle et que je te lis
Il n'y a pas de mots pour te dire l'importance que tu as pour moi
Je vois bien que je t'ai fait de la peine, je ne veux surtout pas altérer tes rêves
Car ma réalité est ma réalité mais tes rêves sont autant les miens quoique tu en penses et peut-être encore plus que tu l'imagines

Pour moi, il n’y a rien de changer, ou plutôt si, je t’adore plus qu’avant
C'est avec toi que je veux continuer à parler, oublions ce qu'on s'est dit hier soir

Tu veux bien ?


 

Ecrit par sondos le 19/01/11
c'est tres touchaaaant

 

- Toute reproduction même partielle est strictement interdite sans autorisation -
CNIL 1381013
Copyright 2007 - CREAPoemes.com - Tous droits réservés